13ème sommet de plus de 4’000 mètres – Le Stecknadelhorn

Bonjour, voici mon nouvel article de mon défi ➽ découvrez 1 sommet de plus de 4’000 mètres par semaine. Je vais vous faire découvrir le sommet qui se trouve à la 13ème position du classement, il se nomme ➽ le Stecknadelhorn.

Tout d’abord, il ne faut pas confondre le Stecknadelhorn avec son sommet voisin le Nadelhorn, ce sont bien deux sommets différents. C’est un des sommets qui fait partie du massif des Mischabels. Son ascension est beaucoup plus pratiquée en faisant la traversée du Nadelgrat, que comme ascension seul à proprement dite.

Cette traversée du Nadelgrat est considérée comme l’une des plus belles traversées des Alpes.

Découvrons ensemble ce sommet.

STECKNADELHORN

4’241 mètres (VS)

SITUATION


Le Stecknadelhorn, se situe dans les Alpes pennines. Il fait partie du massif des Mischabels. Le sommet se trouve à environ 6 kilomètres à vol d’oiseau à l’ouest de Saas Fee.

Il fait partie du Nadelgrat qui est une arête de la chaîne des Mischabels qui comprend quatre sommets de plus de 4’000 mètres d’altitude. Elle est composée du Durrenhorn (4’035 mètres), du Hohberghorn (4’219 mètres), du Stecknadelhorn (4’241 mètres) et du Nadelhorn (4’327 mètres).

Bien que le Nadelgrat soit un incontournable pour tout alpiniste, je tiens à ce que vous lisez attentivement le rappel ci-dessous.

Petit rappel important :

L’ascension de sommets de 4’000 mètres d’altitude, nécessite une excellente condition physique, une préparation minutieuse et des connaissances techniques pour les sports de montagne. De plus, il est recommandé de se faire accompagner d’un ou d’une guide de haute montagne.

La petite histoire de son nom, m’a bien plu. En effet, comme vous avez sûrement remarqué sur la photo de présentation de l’article, le massif des Mischabels, possède de nombreux sommets, dont plusieurs se ressemblent physionomiquement. C’est pourquoi son nom vient de l’expression “Chercher une aiguille dans une botte de foin”, car le nom Stecknadel, signifie épingle en allemand.

Examinons cette superbe photo prise par Cactus26.


Le Nadelgrat avec le Stecknadelhorn

Le Stecknadelhorn faisant partie du Nadelgrat, photo de Cactus26 sur Wikimedia Commons


RENSEIGNEMENTS ET CHIFFRES


La première ascension du Stecknadelhorn a été réalisée le 8 août 1887, par Oscar Eckenstein, accompagné d’un guide de haute montagne, Matthias Zurbriggen.

J’ai noté deux cabanes de montagne pouvant faire partie de votre itinéraire. La Domhütte à 2’940 mètres d’altitude et la Mischabelhütte à 3’340 mètres d’altitude.

ALPINISME


Pour chacun de mes articles, concernant ce défi ➽ découvrez 1 sommet de plus de 4’000 mètres par semaine. Je vais chaque fois vous préciser ceci : si vous voulez accéder à tous ces sommets de plus de 4’000 mètres d’altitude, il faut :

  • Connaître l’Alpinisme
  • Être accompagné d’un guide
  • Avoir le matériel adéquat, crampons et piolet

Je vous fait un petit résumé de l’itinéraire partant de la Mischabelhütte.

Départ depuis la Mischabelhütte à 3’340 mètres d’altitude, prendre la voie normale du Nadelhorn en passant par le Windjoch et à 4’200 mètres traverser en dessous du gendarme pour arriver à l’arête Nadelhorn-Stecknadelhorn.

Vous vous trouvez dans une pente à 45° qui en souvent de glace. Autrement, vous avez une autre possibilité, qui est de continuer la voie normale du Nadelhorn, et partir à droite pour être en haut du gendarme, puis désescalader.

Suivez l’arête sans aucune autre difficulté jusqu’au sommet du Stecknadelhorn à 4’241 mètres d’altitude.

Lorsque vous voulez vous arrêtez dans une cabane de haute montagne, n’oubliez pas de réserver votre place, je vous mets les liens dans la section informations.

Contemplons cette magnifique vue du massif des Mischabels depuis la Gemmi à Leukerbad. Photo offerte par Günter Seggebäing.


Vue du massif des Mischabels depuis la Gemmi à Leukerbad

Le Stecknadelhorn à 4’241 mètres d’altitude – Photo de Günter Seggebäing sur Wikimedia Commons


Ci-dessous, tous les liens que j’ai trouvés et qui vous seront utiles.

info

Informations

Camptocamp : Itinéraire de la cabane Mischabelhütte
Camptocamp : Les autres itinéraires
Club Alpin Suisse (CAS) : Alpinisme au Stecknadelhorn
La Mischabelhütte : La cabane
La Domhütte : Le refuge

JE CONTINUE … MON DÉFI


Je continue mon défi encore trois mois, pour vous présenter les douze derniers sommets de plus de 4’000 mètres d’altitude. Je poursuis mon chemin pour découvrir les prochains sommets de mon défi ➽ Découvrez 1 sommet de plus de 4’000 mètres par semaine. Si vous avez des remarques, des suggestions ou même des mots d’encouragements, n’oubliez pas de laisser vos messages dans les commentaires. Je suis toujours attentif aux critiques et ravi de vos encouragements. C’est primordial pour pouvoir s’améliorer.

Si vous désirez suivre la suite de mon défi, je vous invite à vous inscrire à ma newsletter (ci-dessous). Vous recevrez en cadeau, mon livre numérique ➽ 8 lieux en Suisse pour se ressourcer.

Pour la semaine prochaine, je vais vous parler du sommet suivant.

FINSTERAARHORN

4’274 mètres (VS)

À la semaine prochaine

N’oubliez pas le rendez-vous, la semaine prochaine, je vais vous parler du 12ème sommet le plus élevé de Suisse. Nous allons rester dans le canton du Valais, jusqu’à la fin de ce défi.


Portrait de Christophe Simond

Christophe

FONDATEUR ➽ LA SUISSE – NATURE ET BEAUTÉ

J’aime découvrir la nature et les beautés de mon pays. C’est pourquoi après de nombreuses années de procrastination, j’ai décidé de me lancer dans le monde de la blogosphère en créant mon premier blog. Je souhaite pouvoir transmettre un peu de rêve par l’intermédiaire de mon blog.


Si vous souhaitez partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •   

4 réflexions sur “13ème sommet de plus de 4’000 mètres – Le Stecknadelhorn

  • 8 septembre 2021 à 18h01
    Permalien

    C’est toujours un plaisir de lire vos articles var ils me replongent dans mes jeunes années professionnelles lorsque je travaillais à Crans Montana et puis à Luzern et je me régalais tous les jours de la vue des montagnes … 🙏

    Répondre
  • 6 septembre 2021 à 23h22
    Permalien

    Alors si je connaissais le Nadelhorn, je n’ai jamais entendu parler du Stecknadelhorn. Donc merci beaucoup pour cet article, tu viens d’enrichir ma culture alpinistique 😂
    D’autant que j’étais la semaine d’avant à la Domhütte. C’est un endroit fabuleux avec une vue impressionnante. Le Haut Valais commence décidément à bien me plaire.
    En tout cas merci pour tes partages et bravo pour ton défi. Continue, c’est top 👍

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code