15ème sommet de plus de 4’000 mètres – L’Hohberghorn

Bonjour, nous voici arrivé aux 15 derniers sommets de mon défi ➽ découvrez 1 sommet de plus de 4’000 mètres par semaine. Je vais vous parler du sommet qui se trouve à la 15ème position du classement, il se nomme ➽ l‘Hohberghorn.

Lors de mes recherches sur Internet, j’ai trouvé beaucoup plus d’information en tapant le nom allemand de ce sommet l’Hobärghorn. Il possède la caractéristique suivante, sa face nord est entièrement glacée et est reliée au Riedgletscher (glacier de Ried), tandis que sa face sud est complètement rocheuse.

Découvrons en plus sur ce sommet.

HOHBERGHORN

4’219 mètres (VS)

SITUATION


L’Hohberghorn, se situe dans les Alpes pennines. Il fait partie du massif des Mischabels. Le sommet se trouve à environ 6 kilomètres à vol d’oiseau à l’ouest de Saas-Fee.

Son ascension fait partie de la traversée du Nadelgrat. Si vous êtes comme moi, vous devez vous poser la question, mais qu’est-ce que ce Nadelgrat ? C’est une arête de la chaîne des Mischabels qui comprend quatre sommets de plus de 4’000 mètres d’altitude. Elle est composée du Durrenhorn (4’035 mètres), du Hohberghorn (4’219 mètres), du Stecknadelhorn (4’241 mètres) et du Nadelhorn (4’327 mètres).

Cette traversée est considérée comme l’une des plus belles traversées des Alpes. Cependant, j’aime vous rappeler, que ce n’est pas parce que c’est beau, qu’il faut prendre des risques inconsidérés. C’est pourquoi lisez attentivement le rappel ci-dessous.

Petit rappel important :

L’ascension de sommets de 4’000 mètres d’altitude, nécessite une excellente condition physique, une préparation minutieuse et des connaissances techniques pour les sports de montagne. De plus, il est recommandé de se faire accompagner d’un ou d’une guide de haute montagne.

Je n’ai pas trouvé l’origine de son nom, mais j’ai pu lire que ce nom est tiré d’un dialecte haut valaisan.

J’ai souhaité vous présenter cette magnifique photo du Nadelgrat, vue depuis le Durrenhorn.


Le Nadelgrat vue depuis le Durrenhorn

Le Nadelgrat vue depuis le Durrenhorn, photo du site Camptocamp


RENSEIGNEMENTS ET CHIFFRES


La première ascension de l’Hohberghorn a été réalisée en août 1869, par R.B. Heatncote et Franz Binner, accompagné de deux guides de haute montagne, Peter Perren et Peter Taugwalder fils.

Il y a différents itinéraires pour arriver au sommet du Hohberghorn, comme d’habitude, je vous mets les informations dans la section dédiée. Il y a aussi diverses cabanes d’où partir dont la Bordierhütte à 2’886 mètres, la Domhütte à 2’940 mètres et la Mischabelhütte à 3’329 mètres.

ALPINISME


Pour chacun de mes articles, concernant ce défi ➽ découvrez 1 sommet de plus de 4’000 mètres par semaine. Je vais chaque fois vous préciser ceci : si vous voulez accéder à tous ces sommets de plus de 4’000 mètres d’altitude, il faut :

  • Connaître l’Alpinisme
  • Être accompagné d’un guide
  • Avoir le matériel adéquat, crampons et piolet

Itinéraire par la face nord-est.

Départ depuis la Bordierhütte à 2’886 mètres d’altitude, suivre les cairns jusqu’à la moraine. Ensuite aller jusqu’au talweg qu’il faut remonter à côté du torrent. Rester du côté gauche du glacier jusqu’à pouvoir poser le pied sur le glacier à environ 3’250 mètres.

Partir à droite et traverser la combe glaciaire sous le Bigerhorn, vous arriver dans une zone de crevasses qui se situe au pied de l’arête sud-ouest du sommet du Balfrin. Depuis là vous avez deux options pour remonter la pente crevassée.

Soit, vous remontez sur la gauche les rochers très branlants du Balfrin pour reprendre sur le glacier le plus tôt possible. Soit, vous passer entre les crevasses, cette option est plus rapide si le glacier vous le permet.

Du plateau à 3’500 mètres d’altitude aller vers le sérac sur l’axe vertical du Stecknadelhorn, là encore vous avez trois choix : au milieu la plus logique, à gauche la plus longue et à droite la plus raide. Vous arrivez sur le plateau à 3’800 mètres d’altitude que vous traversez rapidement. Monter la face directement sous le sommet, pente de 50 à 55°. Et après votre ascension arrivez au sommet du Hohberghorn à 4’219 mètres d’altitude.

N’oubliez pas de réserver votre place dans une cabane de haute montagne, je vous mets les liens dans la section informations.

Une photo de la pente pour arriver au sommet.


La pente du Hohberghorn

Le sommet du Hohberghorn à 4’219 mètres d’altitude – Photo du site Camptocamp


INFORMATIONS


Ci-dessous, quelques liens utiles, pour vous aider à en savoir plus.

info

Informations

Camptocamp : Itinéraire de la voie par la face nord-est
Camptocamp : Les autres itinéraires
Club Alpin Suisse (CAS) : Alpinisme à l’Hohberghorn
La Bordierhütte : La cabane

ET JE CONTINUE … ENCORE ET ENCORE


J’ai terminé cet article sur le 15ème sommet de plus de 4’000 mètres d’altitude. Je continue mon parcours pour découvrir les prochains sommets de mon défi ➽ Découvrez 1 sommet de plus de 4’000 mètres par semaine. Si vous avez des remarques, des suggestions ou même des mots d’encouragements, n’oubliez pas de laisser vos messages dans les commentaires. Je suis toujours attentif aux critiques et ravi de vos encouragements. C’est primordial pour pouvoir s’améliorer.

Si vous désirez suivre la suite de mon défi, je vous invite à vous inscrire à ma newsletter (ci-dessous). Vous recevrez en cadeau, mon livre numérique ➽ 8 lieux en Suisse pour se ressourcer.

Pour la semaine prochaine, je vais vous parler du sommet suivant.

ZINALROTHORN

4’221 mètres (VS)

À la semaine prochaine

N’oubliez pas le rendez-vous, la semaine prochaine, je vais vous parler du 14ème sommet le plus élevé de Suisse. Nous allons rester dans le canton du Valais, jusqu’à la fin de ce défi.


Portrait de Christophe Simond

Christophe

FONDATEUR ➽ LA SUISSE – NATURE ET BEAUTÉ

J’aime découvrir la nature et les beautés de mon pays. C’est pourquoi après de nombreuses années de procrastination, j’ai décidé de me lancer dans le monde de la blogosphère en créant mon premier blog. Je souhaite pouvoir transmettre un peu de rêve par l’intermédiaire de mon blog.


Si vous souhaitez partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •   

Une réflexion sur “15ème sommet de plus de 4’000 mètres – L’Hohberghorn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code