Fribourg – chef-lieu et plus grande ville du canton de Fribourg.

La ville de Fribourg est le chef-lieu du canton de Fribourg, c’est une ville bilingue. Un cinquième de la population est alémanique, la ville est séparée par la Sarine. Cette rivière sert aussi de séparation entre la partie suisse romande et suisse allemande.

Fribourg possède une Université fondée en 1889 et propose des cours en allemand et/ou français. L’Université est réputée notamment pour le droit et la théologie. Voici la définition de la théologiec’est l’étude du christianisme, des textes bibliques et des questions philosophique.

Un des monuments les plus emblématiques de la ville de Fribourg est la cathédrale Saint-Nicolas. Lors du cortège de la Saint-Nicolas, ce dernier s’arrête sur le parvis de la cathédrale, pour assister à un discours, ensuite, il repart à son point de départ qui est au collège St-Michel.



Un peu d’histoire

La ville de Fribourg a été fondée en 1157 par le duc Berthold IV de Zaehringen. Durant près de 300 ans, la ville connu diverse autorité. D’abord, les Zaehringen jusqu’en 1218, puis vint les Kibourg, en 1277, ce sont les Habsbourg qui régnaient sur Fribourg et enfin la ville en 1452 passa sous la direction de la Maison de Savoie.

C’est en 1478, après les guerres de Bourgogne que la ville obtient sa semi-indépendance, en étant directement sous la direction de l’empereur romain germanique. Puis c’est en 1481 que Fribourg entre dans la Confédération Helvétique.

D’azur à la tour crénelée d’argent, senestrée d’un avant-mur crénelé du même et s’abaissant en deux degrés ; un demi-anneau d’argent mouvant en pointe de la tour et du mur.

Blason de la ville de Fribourg

Quelle langue parle-t-on à Fribourg ?

Comme je vous l’ai précisé dans l’introduction, Fribourg est une ville bilingue. En 2019, on comptait 69 % d’habitants parlant français et 26 % parlant allemand. Les pourcentages restants sont partagés par d’autres langues comme l’italien et l’anglais entre autres.

Un dialecte est né suite au métissage du français et de l’allemand que l’on nomme le “bolze” en français ou le “bolz” en allemand.


Quelle est cette rivière qui traverse Fribourg ?

Cette rivière, où l’on peut se promener à Fribourg, est La Sarine. Elle est une sorte de frontière naturelle entre, les romands et les Suisse allemands. On appelle cette frontière linguistique outre-Sarine. La Sarine prend sa source au col du Sanetsch dans le canton du valais.

Elle coule doucement sur 126 kilomètres pour se jeter dans l’Aar dans le canton de Berne. Entre temps, celle-ci passe par le canton de Vaud et celui de Fribourg.

Son cours étant en grande partie dans le canton de Fribourg, la rivière a donné son nom à l’un des sept districts de Fribourg, qui se prénomme le district de la Sarine.

La Sarine est d’une grande beauté, elle forge son caractère grâce à divers paysages qu’elle traverse. Cela va des prairies vertes, à la station huppée de Gstaad, en passant par de somptueuses gorges et des villages préservés du brouhaha du 21e siècle.


Notre chienne Loupa qui se baigne dans la Sarine
Notre chienne Loupa qui se baigne dans la Sarine

Au bord de la Sarine

Vous pouvez découvrir cette charmante rivière de diverses façons. À Gstaad, vous pouvez monter à bord d’une calèche afin de profiter des bords de cette rivière. Pour les randonneurs, vous avez la possibilité d’emprunter un chemin pédestre de 15 kilomètres, qui vous conduit de Rougemont, passe à Château-d’Oex et arrive à la Rossinière.

Si vous aimez les lacs et barrages, la Sarine vous offre ces paysages naturels à travers : le barrage et le lac de Sanetsch; le lac de la Rossinière; le barrage de Lessoc; le lac de Gruyère avec le barrage de Rossens; le barrage de la Maigrauge et pour finir le lac de Schieffenen.

Vous aimez les sensations, alors laissez-vous tenter par du canyoning ou du rafting entre Saanen et Château-d’Oex. Si vous êtes débutants, vous pouvez faire de l’initiation sur un tronçon plus calme entre Enney et Broc. Vous aimeriez apprendre à pêcher, rendez-vous à la pisciculture de Neirivue.

Pour finir, donnez-vous au joie du canoë sur le lac de Schiffenen, j’ai entendu dire de lui la phrase suivante : “une journée exceptionnelle sur l’un des plus beaux lacs de canotage en Suisse“.

Ci-dessous, je vous mets les différents sites que j’ai trouvés pour vous distraires.


Fribourg, que faire ?

Il y a bien des choses à faire à Fribourg, pour vous en convaincre, j’ai choisi de m’attarder sur cinq activités. Cette liste n’est de loin pas exhaustive, c’est pour moi les activités qui ont retenu toute mon attention.

Cathédrale St. Nicolas

Cet édifice, possédant la tour la plus élevée de Suisse (74 mètres), a été achevé en 1490. Étant d’abord une église paroissiale, elle fut érigée au statut de Cathédrale en 1924 et est depuis le diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg.

La Cathédrale tire sa célébrité de la fête de son saint patron, qui a lieu le 6 décembre, vous l’avez sûrement deviné, il s’agit bien sûr de la Saint-Nicolas. À cette occasion, son parvis sert pour le discours et le cortège de la Saint-Nicolas.

Si vous ne voulez pas attendre le 6 décembre pour voir cet édifice, n’ayez crainte, vous pouvez visiter la Cathédrale tous les jours, sous réserve des cérémonies religieuses. Si vous avez envie de prendre de l’altitude pour contempler Fribourg du haut de sa tour, les visites sont accessibles du 1er mars au 30 novembre.

Pour plus de renseignements, vous pouvez consulter le site de la Cathédrale Saint-Nicolas.

Funiculaire

Si vous décidez de faire un détour à Fribourg, n’oubliez pas de monter dans le Funiculaire de Fribourg. Il est l’une des curiosités de la ville. La ligne a été ouverte en 1899, elle permet de relier le centre-ville à la basse-ville.

Lorsque vous êtes assis dans le funiculaire, savourer cet instant, en vous disant que vous êtes dans un monument historique et unique en Europe. En effet, il est un des seuls funiculaires qui carbure aux eaux usées de la ville. 

Laissez-vous charmer par ce funiculaire à crémaillère qui a plus de 100 ans.

Pour les informations de tarifs, vous pouvez consulter le site de Fribourg région.


Le Funiculaire de Fribourg
Le Funiculaire de Fribourg

Golf urbain dans la ville de Fribourg

Entre sport et histoire, découvrez la vieille-ville de Fribourg à travers cette activité sportive et ludique. Le premier Golf urbain de Suisse à vu le jour il y a plus de 10 ans. C’est un amalgame entre du minigolf et du swing-golf.

Les règles du jeu sont simples, à l’aide de votre club, taper la balle pour la faire entrer dans le trou. Vous avez tout le loisir de découvrir l’une des plus belles villes médiévales de Suisse. Vous pouvez choisir, si vous ne voulez pas faire les 18 trous du parcours, de réaliser que quelques postes.

Le parcours s’étend sur une distance de 8.7 kilomètres et la durée est estimée à un minimum de 4 heures 30 minutes. Pour plus de détails, je vous laisse consulter le site internet de Fribourg région.

Défi des fontaines

Voici une activité sympathique et de plus, fait étonnant en Suisse, c’est gratuit. Laissez-vous tenter par une visite de Fribourg en vous amusant. En allant chercher votre prospectus à l’office du tourisme, lancez-vous à la recherche des onze fontaines se trouvant à Fribourg.

Pour cela, vous devez relever le défi des fontaines à l’aide d’une présentation, d’un plan et de diverses photos. L’office du tourisme a misé sur la découverte de Fribourg tout en s’amusant et en prenant du plaisir à découvrir la vieille-ville.

Pour plus de renseignements, je vous laisse consulter le site loisirs.ch.

Juste un petit mot, si vous aimez le côté historique des fontaines, j’ai créé un article sur les cinq fontaines du village de Burtigny.

Chasse au trésor

Avec cette dernière activité, vous avez deux possibilités. La version gratuite et la version payante, avant de vous parler de ces deux versions, laissez-moi vous expliquer en quoi cette chasse au trésor consiste.

Cette activité est un moyen de vous faire découvrir Fribourg et ces monuments historiques ainsi que ces charmes médiévaux. Qu’il s’agisse de la fameuse Cathédrale Saint-Nicolas, des ponts, des fontaines, des églises, des monastères et de ces 200 façades gothiques.

La version gratuite : vous devez trouver les monuments historiques à l’aide d’un plan, puis vous avez aussi un questionnaire à choix multiple, où chaque bonne réponse vous donne une lettre afin de reconstituer un mot mystère.

Version payante : le but est le même que la version gratuite, à la différence que l’on vous fournit un dossier et une boussole, pour trouver les monuments historiques.

Pour de plus ample renseignement, parcourez le site loisirs.ch.


Où manger en ville de Fribourg ?

Après vous êtes bien dépensé avec l’une des activités ci-dessus, il est tant de penser à votre estomac. J’ai sélectionné trois restaurants complètements différents, car tout le monde n’a pas les mêmes goûts, n’est-ce pas ?😉 .

Avant de vous les présenter l’un après l’autre, voici ce que j’ai sélectionné pour vous. Un restaurant typique fribourgeois, un autre entre mains fribourgeoises, mais avec une carte plus variée et pour finir, pour les amoureux des restaurants gastronomiques, la qualité supérieure (bien évidemment, le prix est aussi supérieur).

Le restaurant fribourgeois – Café du Gothard

Ce restaurant est typique fribourgeois, il est également le lieu que doit fréquenter “tout bon fribourgeois“. Il offre un cadre convivial et bon enfant. Le restaurant a reçu la visite du conseiller fédéral Alain Berset.

La carte proposée, est bien sûr composée des spécialités fribourgeoises. Tout d’abord la fondue moitié-moitié, composée de gruyère et de vacherin. Puis la célèbre fondue 100 % vacherin fribourgeois. Si vous le souhaitez, prenez comme accompagnement une planchette fondue, composée de : viande séchée et lard sec.

Si vous ne souhaitez pas manger de fromage, n’ayez crainte, commandez une assiette fribourgeoise, lard, saucisson, jambon de la borne, pommes de terre, choux et carottes.

En période de Bénichon, ne passez pas à côté du menu de la Bénichon. Pour les personnes qui se demandent ce qu’est la Bénichon, je vous laisse lire mon article sur le canton de Fribourg, dans lequel j’explique ce qu’est la Bénichon.

Site Internet du restaurant le Café du Gothard.


Une fondue au fromage
Une fondue au fromage

Restaurant en mains fribourgeoises – Le Jura

Cet établissement est une adresse emblématique de Fribourg. Ils font la proposition de mets entre terre et mer. Le concept est basé sur des mets de brasserie en y associant qualité et produits frais. Le restaurant a obtenu depuis 2017 le label de “Fait maison”.

Ce label sert à valoriser les mets préparés essentiellement dans les cuisines de l’établissement.

Vous trouvez ici, aussi bien de la viande comme, un filet de bœuf, un cordon bleu fribourgeois ou une souris d’agneau. Mais les amateurs de poissons ne sont pas laissés de côté avec : des filets de perches ou un filet de bar sauté à l’huile d’olive.

Pour les plus gourmands, trois Tartares vous sont proposés sur la carte, ainsi que la fondue chinoise.

Pour plus de détails, consulter le site web du restaurant.

Le Gastronomique – La Cène

La caractéristique du restaurant, il possède un puits de lumière en son centre, pour amener la lumière naturelle à l’intérieur du restaurant.

Lorsque j’ai regardé la carte (en mars 2022), la proposition était un menu composé de 7 plats, dont vous pouvez sélectionnez, soit le menu complet, soit 3, 4, 5 ou 6 plats.

Sur le site du Gault & Millau, voici ce qui est dit : “Une somptueuse cave à vins et une cuisine ouverte, et vous aurez un décor des plus aboutis. Rajoutez-y un chef talentueux et inventif, une brigade jeune et motivée et un personnel aux petits soins, et vous aurez l’assurance d’une soirée réussie dans les moindres détails.

Le guide gastronomique lui attribue une note de 16.

Pour en savoir plus sur le restaurant, visiter son site Internet.


Le sport et Fribourg

La ville de Fribourg est représentée dans l’élite du sport suisse à travers deux principaux sports, le hockey sur glace et le basketball. Avant de vous parler de ces deux grands clubs sportifs, un petit mot sur l’équipe de football, le FC Fribourg.

Le FC Fribourg, joue ces matches en 2e ligue Interrégionale, ce qui correspond à une 5e division. Ci-dessous comment sont définies les ligues en Suisse.

  • 1ère division – Super League (10 clubs).
  • 2ème division – Challenge League (10 clubs).
  • 3ème division – Promotion League  (16 clubs).
  • 4ème division – 1re Ligue (42 clubs).
  • 5ème division – 2e Ligue Interrégionale (84 clubs).

Fribourg Olympic – Basketball

Laissez-moi vous raconter comment est né le club de basketball le plus titré de Suisse. C’est le 27 avril 1961, que les deux équipes de basketball de la ville de Fribourg, Fribourg Basket et l’Olympic, qui se faisait une concurrence rude et impitoyable, ont décidé de fusionner. Ainsi, ils formèrent Fribourg Olympic et joue dans l’élite Suisse du basketball.

Cela fait 60 saisons que Fribourg Olympic joue en LNA, pour un palmarès assez impressionnant :

C’est deux fois un triplé : Championnat, coupe et coupe de la ligue en 2007 et 2018.

Cinq fois un doublé : Championnat et coupe en 1978 – 1997 – 1998 – 2016 – 2019

  • 19 fois champion de Suisse.
  • 9 fois remporté la coupe Suisse.
  • 7 fois la coupe de la ligue.
  • 3 supercoupe.
Le logo de Fribourg Olympic
Le logo de Fribourg Olympic

Fribourg-Gottéron – Hockey sur glace

Le club de Fribourg-Gottéron est né en 1938. De 1938 à 1952 le club joue contre des équipes locales. C’est lors de la saison 1952-1953 que le Fribourg-Gottéron atteint la ligue nationale B.

Le club devient champion de LNB en 1980, c’est aussi l’année où le Fribourg-Gottéron accède à l’élite du hockey Suisse en LNA. Depuis cette année, Fribourg n’a jamais remporté le titre de champion de Suisse, mais le club à participer à cinq finales.

  • La première en saison 1982-1983 face au HC Bienne.
  • Le second essai en 1991-1992, Fribourg rencontre le CP Berne en finale et s’incline 3-2.
  • Troisième fois, lors de la saison 1992-1993 face au EHC Kloten sur le score de 3-0.
  • En 1993-1994, remake de la finale de l’année d’avant Fribourg-Gottéron – EHC Kloten : 1-3.
  • Le dernier essai, lors de la saison 2012-2013, le club fribourgeois rencontre le CP Berne en finale et s’incline 4-2.
Le logo de Fribourg-Gottéron
Le logo de Fribourg-Gottéron

Au revoir Fribourg

Voilà, j’espère que cette présentation du premier chef-lieu de Suisse, vous a donné envie de visiter cette charmante ville de Fribourg. N’hésitez pas à tester par vous-même, faite même une courte visite à Fribourg et laissez-moi votre ressenti.

Je compte sur vous pour me laisser des commentaires, je suis impatient de pouvoir les lire.


Avez-vous déjà visité Fribourg ? Si oui, qu’avez-vous le plus apprécié ?


AU REVOIR

Cerisier japonnais avec le texte À bientôt

Christophe
Si vous souhaitez partager l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code