FRIBOURG

Blason de Fribourg

Je vous présente aujourd’hui, le canton de Fribourg. Il est le dixième canton à être entré dans la confédération helvétique. Il est aussi le premier canton faisant partie de la Suisse Romande (il est considéré comme Romand, car 68.2 % de la population parlent le français) que je présente dans mon défi : découvrez 26 cantons en 26 semaines.

PRÉSENTATION

Blason de Fribourg

FRIBOURG

Chef-lieu :

Fribourg

Superficie :

1’670.7 Km2

Population :

318’714 (31.12.2018)

Langue :

Français et Suisse allemand

Entré depuis :

22 Décembre 1481

Source : Office Fédérale de la Statistique (OFS)

Carte de Fribourg

Où se situe Fribourg ?

GÉOGRAPHIE

Le canton de Fribourg a comme voisins, les cantons de Berne, de Vaud et de Neuchâtel.

Voici les quatre rivières principales traversant le canton.

La Sarine

La Sarine, plus grande rivière du canton avec ses 126 kilomètres de long. Elle prend sa source au col du Sanetsch, et ensuite passe par le lac de Gruyère et va se jeter dans l’Aar.

Cette rivière forme la frontière linguistique séparant le Français, la Suisse romande, de l’allemand, la Suisse alémanique. On l’appelle le Röstigraben.

La Broye

La Broye d’une longueur de 79 kilomètres, elle prend sa source dans les préalpes fribourgeoises, traverse le lac de Morat, puis elle va se jeter dans le lac de Neuchâtel.

La Glâne

La Glâne, petite rivière de 36.9 kilomètres. Sa source se trouve dans la commune de Siviriez, elle traverse le village de Villars-sur-Glâne et se jette dans la Sarine.

La rivière a été utilisée pour faire tourner plusieurs moulins et scieries durant l’histoire.

La Singine

La Singine, la plus petite des quatre avec une longueur de 35.7 kilomètres. La Singine est formée par la Singine froide qui naît directement dans le lac du Gantrisch et la Sinngine chaude venant du lac Noir. Elle se jette dans la Sarine.

Le lac le plus connu du canton de Fribourg est le lac de la Gruyère. Il a une superficie de 9.6 kilomètres carrés. C’est un lac artificiel qui a été formé suite à la construction du barrage de Rossens en 1948.

PERSONNALITÉ de FRIBOURG

Je vous présente deux personnalités sportives qui sont né dans le canton. Ce sont deux athlètes d’époque différentes.

Le premier est né le 7 juillet 1936 à Fribourg, que l’on appelle Jo Siffert, de son vrai prénom Joseph. Il a été un pilote automobile, il est décédé le 24 octobre 1971, lors d’une sortie de route dans une épreuve de Formule 1 à Brands Hatch.

Il est considéré comme une légende de la course automobile en Suisse, car c’est un des trois pilotes suisses qui a remporté une victoire en Formule 1.

Son Palmarès est le suivant : deux victoires, six podiums et deux pole positions.

Le second est un gardien de hockey sur glace, il s’agit de David Aebischer. Né le 7 février 1978 à Fribourg, David a été drafté par les Colorado Avalanches, équipe de NHL, en 1997. Il a été désigné gardien N°2, derrière Patrick Roy, lors de la saison 2000-2001.

Cette même année (saison 2000-2001), il est le premier joueur suisse qui peut lever le trophée le plus convoité de NHL, la Coupe Stanley.

Son Palmarès en NHL est le suivant : 214 matchs joués, 13 blanchissages et un pourcentage d’arrêts de 91.2%.

HISTOIRE

Pour ce chapitre sur l’histoire, j’aimerais vous présenter l’histoire de l’une des plus grandes traditions du canton.

La Bénichon

À l’époque, plus précisément au XVe siècle, on l’appelait la “bénission”, c’était la fête patronale paroissiale. Cette fête durait trois jours, il y avait un grand repas, des danses et des jeux.

Ensuite, la Bénichon devint la fête des récoltes, c’est lors de cette occasion que se formaient les couples, car on y dansait, chantait et buvait.

Date de la Bénichon

cela est très différent selon les villes ou les régions. En général elle a lieu le deuxième dimanche de septembre, comme à Bulle.

On dit qu’au mois de septembre c’est la Bénichon de la plaine et au mois d’octobre celle de la montagne. Il y a même à Romont qui la fête le dernier dimanche d’août. C’est bien joli tout cela, allez-vous me dire, mais qu’y a-t-il de si particulier ?

Eh bien, pour avoir eu l’honneur d’être invité par un Fribourgeois, pour une petite Bénichon, je peux vous dire qu’il s’agit d’un moment convivial et chaleureux où l’on parle, mange et bois autour d’une grande tablée. Il l’appelle petite Bénichon, car il y avait six plats à la place des onze plats que l’on peut trouver, cela dépend des villages.

Menu de la Bénichon

Voici la composition du menu :

  • Cuchaule (pain brioché au safran) avec de la moutarde de Bénichon (confiture d’épices aigre-douce), ceci est consommé au petit déjeuner.
  • Bouillon.
  • Bouilli ou soupe aux choux, cuite avec le jambon et le saucisson.
  • Ragoût de mouton aux raisins avec purée de pommes de terre.
  • Jambon de la borne, saucisson, langue de veau, lard, choux, carottes et pommes de terre.
  • Gigot d’agneau, purée de pommes de terre et poires à Botzi (c’est une variété de petites poires cultivées dans le canton de Fribourg).
  • Plateau de fromages de la région, donc bien évidemment le gruyère et le vacherin fribourgeois.
  • Meringues et double-crème de la Gruyère.
  • Corbeille de fruits
  • Bricelets et pains d’anis.
  • Cuquettes, beignets et croquets.

Je vous ai mis en Italique vert foncé, ce que j’ai eu l’occasion de manger.

MONTAGNE dans le canton de FRIBOURG

J’aimerais vous présenter trois montagnes du canton. L’une est la plus haute du canton, l’une des deux autres est une montagne sur laquelle j’ai vraiment envie de faire une promenade, puis j’ai eu l’occasion d’aller en famille sur la dernière.

Le Vanil Noir

Le Vanil Noir

Le point culminant se trouve à 2’389 mètres d’altitude. L’un des versants de la montagne se situe sur le territoire vaudois. La montagne fait partie du parc naturel régional gruyère pays-d’enhaut.

Le Vanil Noir est donc la plus haute montagne du canton de Fribourg.

La Berra

La Berra

La Berra, se trouve à 1’719 mètres d’altitude. Depuis son sommet, il est possible d’admirer le Mont Blanc et l’Eiger. En hiver il est possible de faire du ski alpin.

Elle est la montagne sur laquelle, j’aimerais me promener.

Le Moléson

Le Moléson

Le sommet du Moléson se situe à 2’002 mètres d’altitude. Je suis allé plusieurs fois au Moléson, mais jamais jusqu’au sommet. J’ai eu l’occasion de faire un minigolf en famille, il y a aussi la possibilité de faire du bob-luge et du dévalkart.

Il y a une fromagerie d’alpage où le gruyère est vraiment d’une très bonne qualité.

CURIOSITÉ à FRIBOURG

J’apprécie beaucoup ce canton, il y a vraiment pas mal de choses diverses à faire comme par exemple :

  • Electrobroc
  • Château de Gruyères
  • La maison du Gruyères
  • La maison Cailler
  • Promenade au lac Noir
  • Musée Giger
  • Les bains de Charmey

Le choix est assez compliqué, sur les sept lieux, il y en a cinq que j’ai personnellement faits et appréciés. Maintenant la Suisse étant un pays de chocolat, je vais vous faire découvrir la visite de la maison Cailler.

MAISON CAILLER

La visite de la maison Cailler est ce que l’on appelle un incontournable lorsque l’on décide de visiter la Suisse. Vous avez aussi la possibilité de participer à un atelier de création de chocolat, dirigé par un des chocolatiers de la maison. Bien évidemment vous repartirez avec votre création.

Il n’y a pas moins de neuf ateliers disponibles, dont quatre pour les familles, cinq pour les enfants et six pour les adultes.

La fabrique Cailler existe depuis 1898, le chocolat est fabriqué avec du lait de la région de la Gruyère.

La durée de la visite interactive est d’environ 1 heure. Vous commencez par une partie historique, où vous apprendrez comment les fèves de cacao sont sélectionnées et utilisées. Vous découvrez aussi l’histoire de la famille Cailler et d’autres grands noms du chocolat en Suisse.

Lors de la deuxième partie du parcours, vous allez découvrir la fabrication, vous verrez les matières premières. Vous en apprendrez plus sur les fournisseurs et les producteurs d’ingrédients utilisés pour la fabrication. Vous verrez la production des fameuses branches en chocolat.

Puis la visite se termine par une grande dégustation. Vous pourrez goûter des spécialités qui font la renommée de Cailler.

Avant de partir, n’oubliez pas de faire une petite visite à la boutique, pour repartir avec :

  • Une boîte de chocolats Fémina
  • Une plaque ou boîte de Frigor (les préférés de ma maman !)
  • Une Plaque de Rayon (mon préféré)
  • Des plaques de chocolat pour la cuisine, pour préparer de succulents desserts chocolatés
  • Diverses tablettes au chocolat noir, pour les puristes

Pour finir…

Voilà, il est temps de fermer le chapitre sur le canton de Fribourg. Moi qui suis du côté romand de la Suisse je m’aperçois qu’il y a autant de choses à faire du côté francophone que du côté germanophone.

Je suis heureux de pouvoir redécouvrir mon pays à travers mes articles, j’espère que cela vous donne envie de venir découvrir la Suisse, sa nature et ses beautés.

N’oubliez pas et surtout n’hésitez pas à laisser un commentaire, je ne mords pas, je préfère ….. le chocolat.

Pensez-vous connaître très bien votre pays ?

CITATION

Faites que votre rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.
Antoine de Saint Exupéry – aviateur et écrivain français

AU REVOIR – AUF WIEDERSEHEN – ARRIVEDERCI – A REVAIR

Christophe

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

One thought on “FRIBOURG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code