27ème sommet de plus de 4’000 mètres – Le Schreckhorn

Vignette - Le Schreckhorn

Bonjour, après une semaine, me revoilà, pour vous présenter le prochain sommet, de mon défi ➽ découvrez 1 sommet de plus de 4’000 mètres par semaine. Aujourd’hui, je vous parle du sommet placé à la 27ème position, il se nomme le Schreckhorn.

Ce sommet est très fréquenté, bien qu’il soit le sommet le plus difficile des Alpes bernoises, mais pas le plus élevé. Ce n’est pas parce qu’il est difficile que cela empêche les alpinistes d’escalader ce sommet.

Découvrons, ensemble, ce sommet difficile, mais pas effrayant.

SCHRECKHORN

4’078 mètres (BE)

SITUATION


Le Schreckhorn, se trouve dans les Alpes bernoises. Il se tient bien fier en face de l’Eiger. Il se trouve à environ 7 kilomètres à vol d’oiseau au sud-est de Grindelwald.

Le sommet se trouve dans le canton de Berne. Ce 4’000 mètres est considéré par les alpinistes, comme l’un des sommets les plus difficiles de toutes les Alpes suisses. C’est pour cela que je me permets, encore, de vous rendre attentif aux recommandations suivantes.

Petit rappel important :

L’ascension de sommets de 4’000 mètres d’altitude, nécessite une excellente condition physique, une préparation minutieuse et des connaissances techniques pour les sports de montagne. De plus, il est recommandé de se faire accompagner d’un ou d’une guide de montagne.

Concernant l’origine de ce nom, il y a beaucoup d’avis divergeant, ce qui fait l’objet de beaucoup de controverse. Je ne vais pas vous parler de toutes (je vous mettrais un lien sur l’article, pour les personnes intéressées), mais de celle que je préfère (ce n’est que mon opinion). Certains disent que cela signifie “montagne effrayante“, personnellement, j’ai choisi l’explication suivante. Schreckhorn, en dialecte de l’Oberland bernois signifierait “montagne qui s’élance vers le haut“.

Regardons, cette photo de Mallory1180, on peut effectivement penser que cette montagne s’élance vers le haut.


Le Schreckhorn, vue depuis le sommet du Lauteraarhorn

Le sommet du Schreckhorn, s’élançant dans les hauteurs – Photo de Mallory1180


RENSEIGNEMENTS ET CHIFFRES


Le Schreckhorn a été gravi pour la première fois le 14 août 1861, ce fut l’exploit de Leslie Stephen, accompagné de trois guides de haute montagne, Peter Michel, Ulrich Kaufmann et Christian Michel.

Les trois chemins les plus classiques, sont : la voie normale, par l’arête sud-ouest – l’arête nord-ouest – le pilier sud. Ces trois itinéraires, partent tous du même endroit, la Schreckhornhütte à 2’530 mètres.

Maintenant, montons au sommet par la voie normale.

ALPINISME


Pour chacun de mes articles, concernant ce défi ➽ découvrez 1 sommet de plus de 4’000 mètres par semaine. Je vais chaque fois vous préciser ceci : si vous voulez accéder à tous ces sommets de plus de 4’000 mètres d’altitude, il faut :

  • Connaître l’Alpinisme
  • Être accompagné d’un guide
  • Avoir le matériel adéquat, crampons et piolet

Je vous fais un petit résumé de l’itinéraire de la voie normale, pour ceux et celles, qui seraient intéressés par les deux autres itinéraires, je les mettrais dans la section information (plus bas dans l’article).

Départ de la Schreckhornhütte à 2530 mètres, descendre sûr le glacier et remonter par la rive droite. Prendre le chemin de l’ancienne Strahlegghütte, jusqu’à une bifurcation. Ensuite tourner à gauche, puis monter sur une croupe rocheuse appelée Gaag à 3’200 mètres d’altitude (je vous promets ce n’est pas un gag). Marcher sur le glacier, en évitant les crevasses. Ayez une trajectoire en arc de cercle vers la gauche pour arriver au pied de la rampe.

Une fois la rampe atteinte, il faut escalader l’arête par sa rive droite, vous arriver à une épaule. De là, prendre l’arête sud-ouest qui vous permet de tester vos connaissances d’escalade. Vous vous trouvez sur l’avant sommet, prendre l’arête qui va vous conduire au sommet du Schreckhorn à 4’078 mètres.

N’oubliez pas, comme pour toutes les cabanes de haute montagne, de réserver votre place, je vous mets les informations dans l’encart réservé à ce sujet.

Rien en regardant cette magnifique photo, réalisée par Jean-Louis Pitteloud, je peut ressentir cet air pur que l’on peux respirer à plein poumon.


Magnifique photo du Schreckhorn

Le Schrekhorn à 4’078 mètres d’altitude – Photo de Jean-Louis Pitteloud


Voici tous les liens que je vous ai promis pendant la lecture de cet article.

info

Informations

Le Schreckhorn : Origine du nom
Camptocamp : La voie normale
Camptocamp : Les autres itinéraires
Club Alpin Suisse (CAS) – La Schreckhornhütte : La cabane

SUITE DE MON DÉFI…


Je suis arrivé à la fin de mon article, mais mon défi ➽ Découvrez 1 sommet de plus de 4’000 mètres par semaine, continue. Pour ceux qui souhaitent me suivre jusqu’au bout de ce défi, il me tarde de gravir les 26 sommets restants, non pas à l’aide de piolet et de crampons, mais de ma plume. Si vous avez des remarques, des suggestions ou même des mots d’encouragements, n’oubliez pas de laisser vos messages dans les commentaires. Je suis toujours attentif aux critiques et ravi de vos encouragements. C’est primordial pour pouvoir s’améliorer.

Rendez-vous la semaine prochaine pour découvrir le sommet suivant.

POLLUX

4’092 mètres (VS)

À la semaine prochaine

N’oubliez pas le rendez-vous, la semaine prochaine, je vais vous parler du 26ème sommet le plus élevé de Suisse. Nous revenons dans le canton du Valais.


Portrait de Christophe Simond

Christophe

FONDATEUR ➽ LA SUISSE – NATURE ET BEAUTÉ

J’aime découvrir la nature et les beautés de mon pays. C’est pourquoi après de nombreuses années de procrastination, j’ai décidé de me lancer dans le monde de la blogosphère en créant mon premier blog. Je souhaite pouvoir transmettre un peu de rêve par l’intermédiaire de mon blog.


Si vous souhaitez partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •   

2 thoughts on “27ème sommet de plus de 4’000 mètres – Le Schreckhorn

  1. eric says:

    J’avais déjà entendu parlé de ce sommet lorsque j’habitais en Suisse à Luzern. Merveilleux pays avec des paysages de montagne à couper le souffle. Merci pour ce partage et au plaisir de lire les prochains articles 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code