Drapeaux | Examinons quatre nouveaux cantons suisses.
Série

Comprendre les drapeaux de quatre cantons suisses

Bonjour, je suis de retour pour la suite de ma série sur l’histoire des drapeaux de 26 cantons suisses. À travers cet article, je vous présente la signification des drapeaux des cantons de Fribourg, Soleure, Bâle Campagne et Bâle Ville. Nous allons découvrir l’histoire du drapeau du premier canton suisse romand.

Comme petit rappel, je vous donne les définitions de deux sciences liées aux drapeaux.

La vexillologie : c’est l’étude des drapeaux et des pavillons.

L’héraldique : c’est l’étude des armoiries.

Entrons maintenant dans le vif du sujet.



10/26 – Drapeau du canton de FRIBOURG

La signification du nom de Fribourg vient de l’allemand. En langue allemande, on dit Freiburg, que l’on décompose en deux mots, le premier, Frei, qui veut dire libre. Puis, le second Burg, qui signifie château, dans ce contexte cela signifie une ville fortifiée, libre.


Le drapeau du canton de Fribourg
Drapeau du canton de Fribourg
Le blason du canton de Fribourg
Blason du canton de Fribourg

On appelle les habitants du canton de Fribourg : les Fribourgeois et Fribourgeoises.

Vexillologie & Héraldique

La définition vexillologique du drapeau fribourgeois est :

Coupé de noir et de blanc

Puis la définition héraldique.

Coupé de sable et d’argent

Explications

Pour ce qui est de l’origine des couleurs, l’héraldiste Adolphe Gauthier, suggère deux explications. Puis, il y a aussi une légende que l’on raconte. Je vais commencer par la légende, qui me plait beaucoup.

On y raconte, que le duc Berthold IV de Zähringen, qui fonda la ville de Fribourg, était à la chasse et qu’il fut surpris par l’orage. Il se perdit et fut accueilli par un bûcheron. Le bûcheron étant très pauvre, fit dormir le duc sous deux sacs, l’un de farine et l’autre de charbon. Le duc se réveilla le matin et vit ses vêtements à moitié blancs et à moitié noirs. C’est comme cela qu’il décida qu’il allait donner comme couleurs le blanc et le noir à la ville qu’il allait fonder.

1ère explication

Adolphe Gauthier estime que le noir et le blanc pouvaient être le signe de défi (le blanc) et celui de deuil (le noir). adressé aux nobles de la région.

2ème explication

L’héraldiste pensait, que cela pouvait indiquer des éléments naturels, le noir, pour la terre arable des plaines et le blanc, pour les neiges qui recouvraient le sud de la région.

PS : Dites-moi dans les commentaires, quelle version vous préférez !

Histoire du drapeau

Dans un manuscrit de la constitution fribourgeoise, datant de 1410, on retrouve la bannière dessinée qui est comme celle d’aujourd’hui. Cependant, ce n’est qu’en 1803, après l’acte de Médiation, que l’état et la ville furent séparés. C’est ainsi que le canton garda le drapeau noir et blanc.

Le 29 août 1831, il y eu un décret pour fixer le noir et le blanc comme les deux couleurs du canton.


11/26 – Drapeau du canton de SOLEURE

Soleure se dit en latin Salodurum. Ce nom vient des Celtes et cela signifie Portes de l’eau. Effectivement, les Romains cherchaient à traverser l’Aar et lorsqu’ils atteignirent Salodurum, ils y fondèrent une colonie, cet évènement se passe en l’an 20.


Le drapeau du canton de Soleure
Drapeau du canton de Soleure
Le blason du canton de Soleure
Blason du canton de Soleure

On appelle les habitants du canton : Les Soleurois et Soleuroises.

Vexillologie & Héraldique

La description vexillologique du drapeau est la suivante.

Coupé de rouge et de blanc

La description héraldique.

Coupé de gueules et d’argent

Explications

Pour le canton de Soleure, les explications du rouge et blanc, se fondent sur un fait historique. Ces couleurs viendraient de Saint Urs, un officier, qui échappa à l’empereur Maximien, lors d’un massacre à Saint-Maurice.

Mais l’empereur, réussi à capturer Saint Urs sur la place où se trouve l’église de Soleure. Maximien a décapité Urs sur cet emplacement. La couleur rouge et la couleur blanche viennent de l’abbaye de Saint-Maurice, pour rappelé que l’officier Urs avait réussi à échapper au massacre dans cette ville.

Histoire du drapeau

L’histoire du drapeau vient donc de Saint Urs. Il avait comme représentation de ces armes, les armes de l’abbaye de Saint-Maurice qui sont une croix blanche tréflée sur fond rouge.

Mais pour le canton de Soleure, il a été gardé que la couleur rouge du fond et le blanc de la croix. Les plus anciennes archives qui attestent de ces armoiries datent de 1394.


12/26 – Drapeau du canton de BÂLE CAMPAGNE

Le canton de Bâle Campagne a vu le jour en 1833, à l’occasion de sa séparation du canton de Bâle lors d’une guerre civile. La définition la plus probable du nom de Bâle vient d’un empereur romain nommé Valentinien. Cela serait un hommage à l’empereur qui visita la région alors appelée Basilea en 374. Basilea signifie La royale.


Le drapeau du canton de Bâle Campagne
Drapeau du canton de Bâle Campagne
Le blason du canton de Bâle-Campagne
Blason du canton de Bâle Campagne

On appelle les habitants du canton : Les Bâlois et les Bâloises.

Vexillologie & Héraldique

Description vexillologique.

Blanc à la crosse de Bâle rouge contournée, le crosseron garni de sept crochets

Description héraldique.

D’argent à la crosse de Bâle de gueules tournée à senestre, sa partie supérieure entourée de sept perles ou petites volutes de même, tenant à la pièce principale par des tiges très courtes

Explications

Le canton de Bâle Campagne a repris les armes de son chef-lieu Liestal, pour faire leur écusson lors de la séparation de Bâle en Bâle Ville et Bâle Campagne.

Les sept petites perles sur la crosse représentent les sept districts qui s’insurgèrent afin de former le nouveau canton. Il y a en fait surprenant, concernant la crosse qui est tournée de l’autre côté de la hampe. Il est noté que ceci est une erreur héraldique, mais l’explication est que la crosse tournant le dos à la hampe signifie que Bâle Campagne voulait marquer son désir de se détourner de son canton voisin Bâle Ville.

Histoire du drapeau

Le drapeau est issu des anciennes armoiries du Prince, évêque de Bâle qui représentait une crosse épiscopale rouge sur fond blanc. Jusqu’en 1832, le drapeau était celui de Bâle Ville. C’est en 1833, lors de la séparation des deux Bâle, que Bâle Campagne reprit les armoiries de son chef-lieu Liestal.

Le drapeau de Bâle Campagne est devenu officiel par arrêté du conseil exécutif en 1834.


13/26 – Drapeau du canton de BÂLE VILLE

Sans surprise, il s’agit de la même définition pour le nom de Bâle Ville que celui de Bâle Campagne, le nom vient d’un empereur romain nommé Valentinien. Cela serait un hommage à l’empereur qui visita la région alors appelée Basilea en 374. Basilea signifie La royale.


Le drapeau du canton de Bâle Ville
Drapeau du canton de Bâle Ville
Le blason du canton de Bâle-Ville
Blason du canton de Bâle Ville

On appelle les habitants du canton : les Bâlois et les Bâloises.

Vexillologie & Héraldique

Description vexillologique du drapeau du canton de Bâle Ville :

Blanc à la crosse de Bâle noire

La description héraldique.

D’argent à la crosse de Bâle de sable, tournée à dextre

Explications

Le drapeau provient des anciennes armoiries du Prince, évêque de Bâle qui était représenté par une crosse épiscopale rouge sur fond blanc. Le changement de la couleur du rouge au noir est inconnu. Mais ce changement, ce serait produit avant la moitié du XIVe siècle.

Le vexillologue Louis Mühlemann et l’héraldiste Adolphe Gauthier, disent que les trois pointes de la crosse pourraient représenter une ancre, un trident de pêcheur ou un croc de marinier, vu que la ville de Bâle est au bord du Rhin.

Histoire du drapeau

La représentation de la crosse de Bâle remonte entre 1027 et 1133, on vit ce symbole frappé sur une pièce de monnaie. C’est en 1380 que la ville de Bâle pris ces armoiries, mais ils décidèrent de tourner la volute à gauche (la volute est la spirale) à cause d’un différend avec l’évêque.

C’est en juillet 1976, lors du centenaire de la commune de Bâle, que la forme actuelle de la crosse fut définie. Le drapeau fut dessiné par le graphiste Edi Hauri et offert à la commune par la fondation Christophe Merlan.


La suite des cantons dans le prochain article de la série

Nous sommes arrivés à la moitié de la série, l’histoire des drapeaux de 26 cantons suisses. Il nous reste à découvrir les drapeaux des 13 derniers cantons. Pour mon prochain article de la série, nous allons nous attarder sur quatre nouveaux cantons.

Je vous quitte avec une citation sur les drapeaux.


CITATION

Il faut faire passer avant toute chose l’honneur du drapeau.
Jules Ferry – ancien premier ministre français (1832-1893)

AU REVOIR

Christophe

Si vous souhaitez partager l'article :

Une réflexion sur “Comprendre les drapeaux de quatre cantons suisses

  • Franchement, un grand merci pour les superbes photos

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *