OBWALD – La forêt du dessus

Blason Obwald

Bonjour cher lecteur, aujourd’hui nous allons découvrir le canton d’Obwald. Autrefois il était considéré comme un demi-canton et associé à son voisin Nidwald, ils formaient Unterwald.

PRÉSENTATION

Blason Obwald

OBWALD

Chef-lieu :

Sarnen

Superficie :

450.59 Km2

Population :

37’841 (31.12.2018)

Langue :

Suisse allemand

Entré depuis :

Août 1291

Source : Office Fédérale de la Statistique (OFS)

Carte d'Obwald

Où se situe Obwald ?

Obwald signifie “La forêt du dessus”, et son canton voisin Nidwald est nommé “La forêt du dessous”. On nomme Unterwald la réunion des deux cantons, mais Unterwald n’a jamais formé une entité reconnue juridiquement.

Le canton est composé de deux parties, la partie principale et de l’autre côté l’enclave d’Engelberg, cela signifie montagne des anges. Obwald fait frontière avec les cantons de : Nidwald, Lucerne, Berne et Uri.

GÉOGRAPHIE

Vous pouvez emprunter le col du Brünig, situé à 1008 mètres d’altitude, pour arriver dans le canton de Berne. la route est d’une longueur de 20 kilomètres et à un dénivelé de 8 % de plus elle est ouverte toute l’année.

Pour les randonneurs, il y a une très belle balade à faire, il s’agit du tour du lac de Sarnen. Ce lac à une superficie de 7.5 Km2, le parcours à une distance de 19 Kilomètres, le temps du tour est estimé à 4 heures 50 minutes. La première partie, longe la rive du lac de Sarnen jusqu’à Giswil. Ensuite vous rejoignez l’autre côté. Puis le chemin continue pour revenir sur Sarnen. Le sentier est en hauteur ce qui permet d’offrir une vue splendide sur le lac et les montagnes avoisinantes.

Lac de Sarnen

Vue du Lac de Sarnen

Image par Anja Rosenberg de Pixabay

PERSONNALITÉ D’OBWALD

J’aime bien vous présenter une personnalité du canton que je présente. Aujourd’hui, il s’agit de la skieuse Erika Hess, elle est née dans un petit hameau au-dessus du village de Grafenort, qui se trouve dans la commune d’Engelberg.

Erika a été 6 fois championne du monde :

3 fois à Schladming (Autriche) en 1982 dans les disciplines suivantes, Slalom, Slalom Géant et Combiné.

1 fois à Bormio (Italie) en 1985 en Combiné.

2 fois à Crans-Montana (Suisse) en 1987 en Slalom et Combiné.

Elle mis fin à sa carrière après ces deux médailles d’or de Crans-Montana en 1987.

Erika Hess

Erika Hess

HISTOIRE

Un petit peu d’histoire. C’est dans la ville de Sarnen, conservé dans les archives cantonales, que l’on trouve la plus ancienne description de l’histoire de la fondation de la confédération. On appelle ce manuscrit Le Livre blanc de Sarnen.

Il est décrit, l’histoire de Guillaume Tell, la révolte des cantons primitifs et le premier serment d’alliance sur le Grütli.

On trouve sur la place du village, des bâtiments historiques, dont la mairie, qui fut construite en 1418.

CURIOSITÉ À OBWALD

Maintenant, c’est le moment du choix de la curiosité que je veux vous faire découvrir. j’ai longuement hésité, je n’arrivais pas à me décider, je me suis même dit : alors je fais un pile ou face ou je note chaque nom sur un papier et je tire au sort.

Mon coeur balançait entre deux montagnes. Le Mont Pilate (plus connu sous le nom de Pilatus) qui culmine à 2128 mètres d’altitude, et accessible soit en téléphérique, soit en train à crémaillère, pouvant atteindre une pente de 48 %. Le Titlis culminant à 3238 mètres d’altitude et offrant une vue panoramique, qui s’étend de son glacier jusqu’au massif de la Jungfrau.

Attention…. Suspense… roulement de tambour…. j’ai choisi le Titlis.

Voici un petit cadeau pour les personnes qui auraient souhaité voir le Pilatus.

Mont Pilate

Mont Pilate, 2128 mètres

LE TITLIS

D’après le livre La montagne et l’homme de Georges Sonnier, c’est en 1743 que des moines du couvent d’Engelberg gravissent le Titlis pour la première fois.

Son domaine skiable comporte 23 pistes de toutes les difficultés, faisant un total de 82 kilomètres. il comporte aussi 2 pistes de luge et 2 randonnées en raquettes.

DISTANCE

Pour monter au Titlis, il faut se rendre au village d’Engelberg. Ce village se situe à environ 300 kilomètres de l’aéroport de Genève ou de 100 kilomètres de celui de Zurich.

COMMENT MONTER, LA HAUT SUR LA MONTAGNE ?

Tout d’abord depuis la station d’Engelberg, vous montez dans la télécabine de 8 places le TITLIS Xpress qui vous transporte jusqu’à la station intermédiaire de Stand.

Ensuite, depuis Stand vous allez monter dans le téléphérique à cabine tournante TITLIS ROTAIR pour aller jusqu’à la station supérieur située à 3020 mètres d’altitude.

Pour effectuer, la totalité du trajet, cela vous prendra environ 30 minutes.

Voilà la vue que vous pourrez admirer à l’arrivée.

Le Titlis

Vue en haut du Titlis

TITLIS ROTAIR

Le TITLIS ROTAIR est le premier téléphérique à cabine tournante au monde. Pour profiter de la vue merveilleuse lors de la montée, la cabine tourne de 360 degrés, durant les cinq minutes que compte le trajet.

QUE FAIRE AU SOMMET ?

Grotte Glaciaire

L’entrée à la grotte glaciaire est libre (Yahou, enfin quelque chose de gratuit dans notre beau pays !). Cette grotte artificielle d’une longueur de 150 mètres, permet d’explorer le coeur glacé (non, non, ce n’est pas un dessert) du Titlis. Vous êtes à 10 mètres en-dessous de la surface du glacier, un petit conseil, habillez-vous chaudement, car la température ne dépasse jamais le -1° Celsius. En empruntant ce chemin vous serez témoin d’un décor bucolique, qui date de près de 5’000 ans, vous serez attiré par cette lumière bleutée et n’oubliez pas de lever les yeux au plafond pour découvrir de magnifiques cristaux.

Titlis Cliff Walk

Le pont suspendu appelé “Titlis Cliff Walk” mesure plus de 100 mètres de long et à une largeur de 1 mètre. Si vous regardez sous vos pieds, vous aurez une vue dégagée sur 500 mètres, traversez le pont pour atteindre le télésiège du glacier Ice Flyer. A 3’041 mètres d’altitude, il est le plus haut pont suspendu d’Europe.

Titlis Cliff Walk

TITLIS Ciff Walk à 3’041 mètres

Parc du Glacier

Pour accéder au parc du glacier, vous prenez le télésiège Ice Flyer. Là-bas vous allez pouvoir vous amuser, dévaler les pentes du snowtubing, c’est une piste de bob où l’on glisse assis sur un pneu en caoutchouc.

Il y a aussi le snake gliss, cet engin est composé de luges identiques qui s’assemblent les unes aux autres pour former un petit train.

Essayez un airboard, couché à plat ventre sur votre “matelas pneumatique” tête en avant, descendez la piste va vous procurer d’agréables sensations.

Montez sur un snowscoot ou trottinette de neige, ce sport est à mi-chemin entre le BMX et le snowboard.

Mots de la fin…

Je m’aperçois que bien que la Suisse soit très petite, il y a tellement de belles choses à faire. En écrivant cet article, je me suis dit, pourquoi je ne passerais pas plus de temps à découvrir mon pays, plus en profondeur.

Alors j’ai commencé à remplir une liste, de tous ce que j’aimerais faire ou refaire en Suisse, soit pour découvrir de nouvelles choses ou pour revoir certains lieux, mais en compagnie de mes enfants. Je vous ferais découvrir cette liste au fur et à mesure de mes articles, disons tous les 4 cantons. Cela vous donnera peut-être des idées de weekend ou de vacances.

Petit rappel, prenez 2 minutes de votre temps pour laisser un commentaire. C’est grâce à eux que je peux m’améliorer, faire des articles pour vous lecteurs ou vous faire voyager virtuellement vers des destinations que vous avez choisies.

Est-ce que, vous aussi, trouvez que vous ne connaissez pas assez votre pays ?

Avant de vous quitter, je vous laisse réfléchir à cette citation…

CITATION

Un voyage est la seule chose qui s’achète et vous rend plus riche
Auteur Inconnu

AU REVOIR – AUF WIEDERSEHEN – ARRIVEDERCI – A REVAIR

Christophe

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

5 thoughts on “OBWALD – La forêt du dessus

  1. Christiane Simond says:

    Tu me fais revivre plein de souvenirs . J’adore tes articles et c’est vrais cela donne envie de découvrir d’autre lieu de notre magnifique Suisse.. Continue c’est Super.

  2. Amandine says:

    Salut!
    J’aime beaucoup ta façon de présenter les cantons… Et je ne pouvais évidemment pas ne pas commenter cet article avec cette citation que j’aime énormément utiliser moi-même 😉
    En tout cas, la Suisse est peut-être très petite mais elle reste plus grande que la Belgique! Et, comme tu le dis, il y a toujours pleins de choses qu’il me reste à découvrir dans mon propre pays. Souvent, c’est d’ailleurs notre pays qu’on connaît le moins bien. On se dit que “c’est chez nous” et on finit par ne plus voir ce qu’on a sous les yeux (même dans notre ville ou village). Je suis presque contente que, cet été, pleins de gens vont enfin prendre le temps de visiter leur propre pays. Retrouver ses racines, ça fait partie des choses essentielles dans la vie 🙂
    Continue comme ça en tout cas! À bientôt

  3. Stefi says:

    Un canton que je ne connais pas et que je découvre avec plaisir.
    Tu m as donné envie avec le téléférique rotatif !
    Moi aussi envie de faire découvrir aux enfants tout ce qu on a eu la chance de découvrir enfants! Parfois j enviai les copines qui partaient en vacances à la mer… maintenant avec le recul je ne changerai pour rien au monde toutes ces merveilleuses vacances à travers notre belle Suisse!
    Rien ne recharge plus mes batteries qu un paysage alpin! Sensation d immensité, de liberté d avoir la tête dans les étoiles. La beauté de la nature nous frappe de plein fouet et nous ramène à notre condition de petit grain de poussière dans un vaste monde qui n à nul besoin de l homme pour triompher.
    Merci pour ce bel article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code