16ème sommet de plus de 4’000 mètres – L’Alphubel

Bonjour, cette semaine, je vous présente le premier sommet se dressant à une hauteur de plus de 4’200 mètres d’altitude, il fait partie de mon défi ➽ découvrez 1 sommet de plus de 4’000 mètres par semaine. Je vais vous parler du sommet qui se trouve à la 16ème position du classement, il se nomme ➽ l‘Alphubel.

L’Alphubel est reconnaissable par son arête sommitale qui s’étire sur près d’un kilomètre de long. Son ascension est considérée comme techniquement facile, cependant ne vous y méprenez pas, en raison de la durée de l’ascension, il faut une condition physique bien meilleure que pour beaucoup d’autres sommets.

Apprenons en plus sur ce sommet.

ALPHUBEL

4’206 mètres (VS)

SITUATION


L’Alphubel, se situe dans les Alpes. Il fait partie du massif des Mischabels. Le sommet se trouve à mi-chemin entre Täsch et Saas Fee, en effet, il est à environ 8 kilomètres à vol d’oiseau à l’est de Täsch et à environ 8 kilomètres à vol d’oiseau au sud-ouest de Saas-Fee.

Son ascension est considérée comme facile techniquement, mais éprouvante physiquement et demande beaucoup d’endurance. Néanmoins, ne sous-estimez pas son ascension, car son sommet est entouré de glacier. C’est pour ceci, qu’il est important de prendre bonne note de l’encadré suivant.

Petit rappel important :

L’ascension de sommets de 4’000 mètres d’altitude, nécessite une excellente condition physique, une préparation minutieuse et des connaissances techniques pour les sports de montagne. De plus, il est recommandé de se faire accompagner d’un ou d’une guide de haute montagne.

Mais d’où vient ce nom original de l’Alphubel ? Eh ! Bien, Il vient du nom allemand de Alphügel, qui signifie “colline des Alpes“.

Examinons cette photo de Björn S. où l’on peut bien contempler cette colline des Alpes.


La colline des Alpes - l'Alphubel

L’arête plate de l’Alphubel – Photo de Björn S sur Flickr


RENSEIGNEMENTS ET CHIFFRES


La première ascension de l’Alphubel a été réalisée le 9 août 1860, par Leslie Stephen et Thomas Woodbine Hinchliff, accompagné de deux guides de haute montagne, Melchior Anderegg et Peter Perren.

Vous avez beaucoup de possibilités d’arriver en haut de ce magnifique sommet quasiment plat. Je vous mets, comme à mon habitude, les diverses possibilités de prendre l’air pur d’un sommet de plus de 4’200 mètres d’altitude, dans la section dédiée aux informations.

ALPINISME


Pour chacun de mes articles, concernant ce défi ➽ découvrez 1 sommet de plus de 4’000 mètres par semaine. Je vais chaque fois vous préciser ceci : si vous voulez accéder à tous ces sommets de plus de 4’000 mètres d’altitude, il faut :

  • Connaître l’Alpinisme
  • Être accompagné d’un guide
  • Avoir le matériel adéquat, crampons et piolet

Je vous fais un résumé de la voie qui emprunte l’arête sud-est, appelée Eisnase ou en français le nez de glace qui part de la cabane la Täschhütte.

Départ depuis la cabane Täschhütte à 2’701 mètres d’altitude, suivre le sentier au sud-est, puis obliquer plein est. Remonter le vallon de Chummidomen au sud à 2’886 mètres. Il faut rester sur la rive droite du petit torrent pour ne pas se retrouver dans les pentes composées de blocs de schistes.

Vous arriver au bas du glacier à une altitude de 3’250 mètres, vous trouvez au sud une côte rocheuse et au nord une petite tête rocheuse qui abrite un lac à 3’615 mètres d’altitude. Remonter le glacier à l’est afin d’arriver à l’Alphubeljoch à 3’773 mètres d’altitude.

Prenez cette arête sud-est qui est au début fine et de petite pente et qui fini par devenir raide 45°, que l’on appele l’Eisnase. Vous arrivez, alors, au sur le plateau du sommet qui se trouve à 4’206 mètres d’altitude.

Lorsque vous voulez vous arrêtez dans une cabane de haute montagne, n’oubliez pas de réserver votre place, je vous mets les liens dans la section informations.

Voici une jolie vue du sommet de l’Alphubel. Photo de Björn S.


Le sommet de l'Alphubel

Le sommet de l’Alphubel à 4’206 mètres d’altitude – Photo de Björn S sur Flickr


Ci-dessous, quelques liens utiles, pour vous aider à en savoir plus.

ET JE CONTINUE … ENCORE ET ENCORE


Voilà, je vous ai présenté le premier sommet de plus de 4’200 mètres d’altitude. Je continue mon parcours pour découvrir les prochains sommets de mon défi ➽ Découvrez 1 sommet de plus de 4’000 mètres par semaine. Si vous avez des remarques, des suggestions ou même des mots d’encouragements, n’oubliez pas de laisser vos messages dans les commentaires. Je suis toujours attentif aux critiques et ravi de vos encouragements. C’est primordial pour pouvoir s’améliorer.

Si vous désirez suivre la suite de mon défi, je vous invite à vous inscrire à ma newsletter (ci-dessous). Vous recevrez en cadeau, mon livre numérique ➽ 8 lieux en Suisse pour se ressourcer.

Pour la semaine prochaine, je vais vous parler du sommet suivant.

HOHBERGHORN

4’219 mètres (VS)

À la semaine prochaine

N’oubliez pas le rendez-vous, la semaine prochaine, je vais vous parler du 15ème sommet le plus élevé de Suisse. Nous allons rester dans le canton du Valais, jusqu’à la fin de ce défi.


Portrait de Christophe Simond

Christophe

FONDATEUR ➽ LA SUISSE – NATURE ET BEAUTÉ

J’aime découvrir la nature et les beautés de mon pays. C’est pourquoi après de nombreuses années de procrastination, j’ai décidé de me lancer dans le monde de la blogosphère en créant mon premier blog. Je souhaite pouvoir transmettre un peu de rêve par l’intermédiaire de mon blog.


Si vous souhaitez partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •   

4 réflexions sur “16ème sommet de plus de 4’000 mètres – L’Alphubel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code